Au Bonheur des Dames 1955

Association "Au Bonheur des Dames 1955"

21, Place du Poilu de France

contact@aubonheurdesdames1955.org

06 81 14 55 23

Statuts-ABDD-octobre-2022
310 ko
Statuts-ABDD-octobre-2022.pdf

<- Cliquez ici pour consulter nos statuts

Les actualités de l'association

L'actualité de l'association est riche en cette année 2023. Nous publierons ici toutes nos actualités sur l'avancement de nos réalisations ainsi que sur les événements que nous organisons.

Evénements

Retrouvez-nous au marché de Noël !

05/12/2023

Retrouvez-nous au marché de Noël !

Vous appréciez nos traditions et les marchés de Noël ?

 

Venez nous retrouver au marché de Noël des Sables-d'Olonne, dans le centre ville du Château d’Olonne près de l’église.


Le 8 décembre à partir de 16h, et les 9 et 10 décembre toute la journée.

Sur le stand :
 
"La Pinasse du Père Noël" ,

Des surprises vous attendent sur notre stand ainsi que du bon chocolat chaud, du vin chaud de Noël, des boissons diverses qui réveilleront vos papilles et vous réchaufferont.

Nous vous attendons nombreux !

Méga-Loto organisé par l'association !

05/05/2023

Méga-Loto organisé par l'association !

Pack Loto à 20€ : une plaque de 10 + une plaque de 3 et 1 Loto +

 

3€ la carte

 

6€ la plaque de 3

 

12 €la plaque de 6

 

Cartes personnelles acceptées

Retrouvez la pinasse dans le Journal des Sables.

21/09/2022

Retrouvez la pinasse dans le Journal des Sables.

Après 60 ans de bons et loyaux services pour la pêche côtière, les exercices des sapeurs-pompiers et les loisirs nautiques, la pinasse des Sables-d’Olonne successivement dénommée « Charlot Annie », « Sapeur » et enfin « Au Bonheur des Dames » a subi l’outrage des ans et de la mer. Une grosse avarie sur la coque a obligé l’association éponyme qui l’avait rénovée et soigneusement entretenue depuis dix-huit ans à la remiser à terre.

La pinasse est un bateau à fond plat prévu pour s’échouer sur la grève à marée basse. Longue de 7,5 mètres et large de 3,82 mètres, elle avait été construite en 1955 par les Chantiers de l’Union Sablaise à La Rochelle, à partir d’un plan conçu pour la pêche côtière.

Elle était équipée d’origine d’un moteur à essence de quatorze chevaux de marque Couach. Mais les pêcheurs aimaient aussi gréer le bateau d’un mat et d’une voile, même si la forme de la carène ne permettait pas de grandes performances.

La coque en très mauvais état
Son premier propriétaire, Charles Gautier, l’a utilisée ainsi durant dix-huit ans pour la pêche à la palangre de bars, lieux, congres, dorades et sardines, ainsi que pour la pêche aux casiers de homards, araignées, crabes et crevettes. Tous les matins, Anna Gautier, sa conjointe, allait vendre le produit de la pêche à la criée. Le reste du temps, elle travaillait dans une usine de conserverie de poisson.

Après que le gréement fut retiré un temps pour installer une cabine, plus pratique, le mât et la voile furent à nouveau posés en 1998 pour redonner à la pinasse sa forme et sa couleur verte originelle, telle qu’elle apparaissait sur une peinture réalisée en 1955 par un peintre de marine. Le bateau fut également doté d’un moteur plus puissant de marque Lombardini. 

 

Lire la suite sur le site du Journal des Sables (encore merci à eux) : https://actu.fr/pays-de-la-loire/les-sables-d-olonne_85194/les-sables-dolonne-sauvons-la-pinasse-au-bonheur-des-dames-1955_53675035.html